Les Schémas Régionaux de Gestion Sylvicole (SRGS)

Le schéma régional de gestion sylvicole (SRGS) est un document, élaboré par le CRPF, qui définit les grandes orientations guidant les propriétaires forestiers vers une gestion durable de leur patrimoine boisé. Créé par la loi d'orientation forestière de juillet 2001, il remplace les anciennes Orientations régionales de production (ORP) et vise à valoriser l'ensemble des fonctions (productive, environnementale et sociale) de nos forêts.

Etabli par région administrative, le SRGS est arrêté par le ministre chargé de la forêt, après avis de la Commission régionale de la forêt et des produits forestiers. Il comprend :

- une présentation des forêts privées de la région (peuplements, débouchés, équilibre sylvocynégétique…) : cet état des lieux permet de définir les grandes lignes d'une gestion forestière durable adaptée aux forêts normandes ;

Exemple : certaines forêts privées restent insuffisamment exploitées. Cela fragilise les peuplements (maladies, tempête...).

- les orientations à suivre dans la gestion courante des forêts privées, pour produire du bois de qualité, tout en tenant compte des aspects écologiques et sociaux ;

Exemple : pour obtenir des peuplements plus résistants (aux parasites, au vent…), la sylviculture doit être dynamique : éclaircies précoces, fréquentes et régulières.

- des déclinaisons par région forestière (ou groupe de régions forestières), pour adapter les orientations aux conditions locales (géologie, sols, climat…).

Exemple : une liste d'essences recommandées est précisée à l'échelle de ces grandes régions naturelles : utiliser la bonne essence au bon endroit permet de limiter les risques sanitaires et climatiques.